Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Voyage dans le temps…suite de textes collectifs du comité blogue!

Ces textes ont été rédigés dans le cadre de l’atelier Blogue du lundi 9 mars 2020. Notre animatrice, Mahta, nous a suggéré de rédiger, à partir de deux images, un texte et d’écrire pendant une dizaine de minutes. Une personne commençait la rédaction puis, lorsque les 10 minutes étaient écoulées, elle remettait la feuille sur laquelle elle avait écrit son texte à la personne assise à sa droite. Cette personne poursuivait la rédaction amorcée.

On vous invite à lire deux de ces textes inspirés à partir des images suivantes. On vous invite aussi à vous joindre à nous une prochaine fois !

Troisième texte

La vue de cette porte bleue me ramène à mon voyage dans les îles grecques. Un bleu que je ne peux oublier, avec les maisons blanches et la mer d’un bleu exceptionnel. Dès mon retour j’ai fait peindre ma chambre en bleu ; quand j’y entrais, cela me rappelait ma magnifique croisière, une belle rivière de souvenirs.

Une simple couleur me parle d’une voix douce des moments précieux. Un voyage où je suis tombée en amour avec des fleuves, avec des îles. La ville est grande et bruyante et des fois c’est difficile de trouver le calme. Mais, quand j’entre dans ma chambre, je me souviens d’un voyage magique !

Quatrième texte

Un bleu que je connais

Ça me rappelle quelque chose

Dont je ne me souviens plus

Je ne sais pas comment trouver

Une autre couleur

Une autre porte

Qui me guide vers quelque chose

Plus profond

Plus solide

Plus vivant.

Dans les anciennes maisons

Du village de mon grand-père,

Il y avait des portes

En bois

La couleur des noix

A côté de moi…

Des portes bleues … je n’en avais jamais vu ;

Que cachent-elles ?

Des lieux de plaisir,

Des lieux de souffrance,

Des lieux de complicité,

Des lieux accueillants, bras tout grand ouverts

Où, enfin, je pourrai me réfugier

Tout comme je le faisais

Dans la maison de mon grand-père,

En poussant, de toutes mes forces, sur la porte en bois,

Lourde, si lourde pour mes bras de petite-fille de 5 ans !

 

Francine, Noémie, Françoise, Mahta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 avril 2020 par dans Non classé.
%d blogueurs aiment cette page :