Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

La magie du moment présent

Un jour de bonheur dans la nature peu profonde jouissaient des êtres minuscules. Ceux-ci n’avaient l’air de ne faire qu’un avec cette nature. Ils couraient, sautaient, volaient, touchaient, ressentaient, avaient un air si joyeux. Si j’avais pu entendre leurs rirent, leurs paroles douces entre eux cela aurait été encore plus merveilleux. Un tourbillon de plaisirs sévissait de cette partie du monde. Ce ne sont pas des rivières de larmes que je voyais mais des rivières d’étoiles plus lumineuses les unes que les autres. Quelle beauté de couleur était dans ce lieu magique. Pas de chemins perdus, pas de chemins d’espoir, seulement des chemins d’or menant peut-être à un caverne d’or ou à des trésors inestimables. Mes yeux humecter de l’eau tant ce paysage m’apportait la joie, la paix et la sérénité.

rivière

Écouter ces silences vaporeux permettait à mon cœur d’informer ma tête et après ma tête d’informer mon cœur. Cet endroit plein d’énergie permet à mon âme de souffler et de se reposer un peu. J’ai pu voir des sorcières qui dansent, des esprits et d’autres êtres plus fabuleuses encore. Des papillons de couleurs multiples, des abeilles, ces gardiennes de vie, étaient libres comme l’air et faisait visiter mon cœur.

C’est bien cela le moment présent, l’essentiel, le réel, l’irréel, le vrai, le faux, l’oser, la cher prise, la vie quoi. Un lieu où l’on peut respirer la lumière d’eau, le vent, l’énergie et où l’on peut souffler tout noir ce que le corps veut faire sortir. Quel bien-être, quel apaisement, quelle harmonie, quel équilibre, quel pouvoir de retrouver sa source intérieure, de l’apprécier, de l’aimer. Quel pouvoir de guérison. Est-ce le moyen de trouver la quête du mystère ?

Carole Libion

2 commentaires sur “La magie du moment présent

  1. lise gratton
    2 mars 2020

    Chère Carole , TU écris ici un véritable poème prosé . Tes mots m’enchantent , me ravissent. Le sourire aux lèvres tout le long de ma lecture . Merci de nous partager cette œuvre d’âme.

    Lise Gratton

    Le lun. 2 mars 2020 à 15:43, Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout a écrit :

    > femmesreseauteesengagees posted: « Un jour de bonheur dans la nature peu > profonde jouissaient des êtres minuscules. Ceux-ci n’avaient l’air de ne > faire qu’un avec cette nature. Ils couraient, sautaient, volaient, > touchaient, ressentaient, avaient un air si joyeux. Si j’avais pu entendre > le » >

    J'aime

  2. Nicole
    2 mars 2020

    TRÈs beau et très doux!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 2 mars 2020 par dans Non classé.
%d blogueurs aiment cette page :