Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

L’émoticône manie

emoji-2074153_960_720

Selon Wikipédia, une émoticône est une courte figuration symbolique d’une émotion, d’un état d’esprit, d’un ressenti, d’une ambiance ou d’une intensité, utilisée dans un discours écrit. Ils sont aussi appelés émojis ou smileys.

Comme il est facile de succomber à l’attrait de ces mignons jolis visages rieurs, tristes ou fâchés qui nous sont suggérés à profusion sur plusieurs réseaux sociaux. Ils sont une invitation à réagir très rapidement et à manifester notre ressenti et notre émotion à un expéditeur; au détriment trop souvent de commenter notre réaction dans une phrase complète. Comme bien d’autres, j’ai souvent succombé à cette façon de réagir. Mais à plus long terme, je m’interroge sur les retombées de cette manie d’émoticônes dans le monde numérique de la communication écrite et ce, autant chez les adultes que chez les adolescents et les plus jeunes.

Selon moi, la tendance croissante du mode écrit de la communication sur le web se dirige vers l’expression d’une pensée chargée uniquement d’affects (un affect est un état de l’esprit tel qu’une sensation, une émotion, un sentiment, une humeur). C’est comme si le mode de pensée devenait uniquement l’expression d’une émotion coupée de sa faculté logique et rationnelle. Chez les plus jeunes, l’invitation à réagir par des images plutôt qu’en développant sa pensée à travers des mots et des phrases fait en sorte d’infantiliser leur façon de socialiser et peut même ralentir le développement de la pensée abstraite et symbolique.

Et c’est là le plus grand danger :  la contamination possible de ce mode d’écriture à la communication verbale; c’est-à-dire des relations interpersonnelles brèves et dénudées d’argumentation logique et réfléchie.

Un bon exercice serait de penser, à chaque fois qu’on utilise un émoticône, à au moins un argument pour le justifier et de le formuler dans un commentaire. Cette façon de faire  développera  l’habitude d’exprimer sa pensée autant au niveau de l’affect que de l’argumentation logique. Ainsi le niveau de la communication reste positif et fait évoluer dans un échange où chacun reçoit et donne.

J’aimerais conclure en vous demandant de commenter mon texte et tous ceux que vous lisez dans le blogue en vous inspirant de ma suggestion d’exprimer un argument pour lequel vous l’avez aimé. Ainsi nous irons ensemble à l’encontre de cette tendance à l’émoticône manie.émoticone

Cécile Murray

 

2 commentaires sur “L’émoticône manie

  1. lise gratton
    26 novembre 2019

    Merci Cécile pour ce texte qui fait preuve à mes yeux d’une intelligence de coeur et d’esprit envers l’être humain pensant que nous sommes . Developper sa pensée, identifier les motifs pour lesquels on apprécie ou pas un raisonnement, approfondir sa réflexion, argumenter avec discernement est un véritable apprentissage .

    Je suis consciente des dangers d’appauvrissement de notre capacité à préciser notre pensée et à la nuancer si l’utilisation de ces émoticones viennent, dès le départ, la court-circuiter .

    Il y a là une belle idée d’atelier à suggérer surtout dans.un contexte d’éducation populaire féministe . Le blog est déjà une initiative qui va dans ce sens .

    Lise Gratton

    Le lun. 25 nov. 2019 à 17:50, Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout a écrit :

    > femmesreseauteesengagees posted:  » Selon Wikipédia, une émoticône est une > courte figuration symbolique d’une émotion, d’un état d’esprit, d’un > ressenti, d’une ambiance ou d’une intensité, utilisée dans un discours > écrit. Ils sont aussi appelés émojis ou smileys. Comme il est facile de > suc » >

    J'aime

  2. francinevq
    30 novembre 2019

    Bravo Cécile pour l’idée de ce texte tellement d’actualité et qui fait réfléchir

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 novembre 2019 par dans Témoignages.
%d blogueurs aiment cette page :