Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Femmes qui courent avec les loups

De l’auteure Clarissa Pinkola Estés

Extraordinaire aventure que la lecture de ce livre. 700 pages?, ne vous laissez pas impressionner!! Prenez votre temps.

71-aJec6+sL

La lecture de ce livre vous apportera une sensation de bonheur, comme lorsqu’on monte une montagne, on visite un pays ou une ville, et qu’à chaque pas nous découvrons les beautés et les bienfaits qui nous offre cette aventure. À la fin, nous savourons le chemin parcouru car, et c’est l’auteure qui le dit, les histoires soignent. Des vitamines pour l’âme.

C’est un livre que l’auteure souhaite une œuvre d’art sur la psychologie de l’esprit.  Psychologie et spiritualité.

À travers divers «contes de fées» l’auteure nous amène à découvrir, reconnaître ou faire connaissance avec notre nature sauvage, ancestrale.

Cette nature, nous dit-elle, qui a été domestiquée, enfermée dans une pièce oubliée au 7ème sous-sol, afin de nous séparer d’elle. Cependant, elle est là et attend notre arrivée.

Cette nature qui s’apparente à celle des loups (car comme nous ils vivent en «société», en groupe), c’est celle qui nous permet de savoir ce qui est bien pour nous ou de bondir, grâce à notre flair, notre intuition, quand nous ressentons la présence d’un danger.

Tout autant, cette nature nous permet de «nous refaire», de renaître lorsque nous avons été piégées, nous permet de retrouver notre chemin vers nous-mêmes.

De formation jungienne, l’auteure nous invite à parcourir un chemin accompagnées des déesses de la mythologie, des archétypes et des légendes. Le tout peuplé des femmes, des défis, des désarrois et des réussites. Et d’un coup, nous nous rendons à l’évidence que de façon globale l’auteure parle de nous, de nos vies de femmes.

Je me permets, pour vous faciliter la lecture, de vous indiquer quelques informations que les ayant en main, je le souhaite, vous faciliteront la lecture.

D’abord, «formation jungienne» : l’auteure qui est psychanalyste a suivi l’approche psychologique proposé par Carl Jung, lui-même psychanalyste ayant collaboré avec Freud.

Cependant, Jung, contrairement à Freud, développe plutôt un type d’analyse psychologique qui se centre sur les émotions. Carl Jung est particulièrement connu comme ayant travaillé sur la signification des rêves.

Le terme «archétype» c’est lui qui le développe aussi. Un archétype est un modèle original universel ou idéal d’après lequel sont bâtis des idées ou œuvres.

Selon C. Jung, c’est un symbole primitif et universel appartenant à l’inconscient collectif de l’humanité et il se concrétise dans les contes, les mythes, le folklore, les rites, etc. des peuples les plus divers. L’analyse des grands mythes a montré qu’il faut reconnaître là un des ces archétypes que, selon Jung, notre mémoire ancestrale, héritée des plus anciens aïeux de notre espèce, garde enracinée au fond d’elle-même. Telle que l’archétype de «la bonne mère» ou de «la femme modèle»

Excellent lecture qui nous permet de réfléchir à notre cheminement en tant que femmes.

En vous souhaitant une bonne et bienfaisante lecture.

Ce livre est disponible à la bibliothèque de La Marie Debout.

DSC06362

Minerva Gutierrez

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 juillet 2019 par dans Actions créatives.

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :