Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Fureur ancestrale

Katia, ex-stagiaire de La Marie Debout, est présentement au Costa Rica. Elle nous partage un texte de Nativa, une jeune militante costaricaine, en traduction libre par Katia.

fleche-rouge-pointant-le-costa-rica-sur-la-carte-de-lamerique-du-sud-continent-hedmn2Un cri du cœur écoféministe qui témoigne de la violence vécue par les femmes et la nature de son pays. Un écrit poétique témoignant de la douleur et de la fureur des femmes et de la Terre-mère. Texte original en espagnol suit la traduction française.

Si l’écoféministe vous tient à cœur, nous vous invitons, le mercredi 13 mars de 10h à 16h pour un atelier sur L’écoféminisme : un tissage de pratiques pour la Terre-mère. Apportez votre lunch. Contactez-nous 514-597-2311.

Fureur ancestrale

Ils ouvrent la porte de ma maison à coup de pied
7 hommes entrent et je suis tuée, menacée
depuis des années
les autorités ne répondent pas pour les dommages
J’ai donné ma vie bien avant qu’ils me tuent
ils m’attaquent dans le dos,
pour défendre la vie de leurs esprits obstrués
pour le désir du pouvoir
qu’ils nous facture avec notre sang
ils se moquent de nos racines, de nos villages qui brûlent
ça ne leur suffit pas d’extraire l’essence de la Terre mère
les écologistes, forcées à la guerre
Nous devons communier avec mère natureeeeeee
Ton argent, ta répression ne me rend pas ma richesseee
Ils m’ont tuée moi, mais pas ma lutte
Lutte citoyenne avec des pierres et des cagoules
Contre les grands empires …
Lutte inégale de vos armes contre mes critères
Nous vaincrons OUI, la rivière me la dit
Nous résistons OUI, en organisant une colère collective
Mon savoir ancestral, semence indigène
contre votre manque de respect envers notre mère et son autonomie

Les défenseuses des rivières, des forêts, des arbres …
protectrices des animaux, des mers …
Agricultrices, gardiennes de semences,
paysannes, activistes …
peuples indigènes et écologistes …
sont persécutées et sont tuées.
Les idéaux, selon eux avec la mort annihilée

Je reviendrai sous la forme d’une bête furieuse
Esprit de la forêt, rage sauvage
sa sa sa sagesse ancestrale, naturelle
avec les racines du ceiba et de l’arbre à noix

 Je reviendrai sous la forme d’une bête furieuse
Esprit de la forêt, rage sauvage
sagesse ancestrale, naturelle
avec les racines du chêne tropical

Manipulation, les médias de masse
couvrent les meurtriers,
auto-destruction basée sur l’extinction
action capitaliste, raciste et patriarcale,
progrès, lequel? nous reculons
le légal n’est pas le juste
arrêt à l’acte de croire, n’avoir aucun impact
arrêt à l’acte de la vente, la façade verte
le double standard, crie présent
Je change de peau, comme le serpent
je me suis réincarnée, en personne consciente
bien qu’ils nous arrachent, le bien commun
Biens qui ne sont plus si communs
Des communautés dépossédées de leurs biens
qui sont-ils? gouvernements et entrepreneurs
assassins qui n’appuient pas sur la gâchette
mais l’argent sort de leurs poches
j’hurle en appelant les loups, à toutes
ensemble attaquons le même problème, point,
Ne reste pas immobile
que l’action les détruise

Bûcherons, miniers, pétroliers …
monocultures excessives, militaires, abattoirs …
méga projets touristiques, police, gouvernements corrompus …
barrages hydroélectriques, assassins et OGMs …
mère nature est encerclée, empoisonnée et exploitée
notre Amérique latine pleure vidée de son sang

Je reviendrai sous la forme d’une bête furieuse
Esprit de la forêt, rage sauvage
sa sa sa sagesse ancestrale, naturelle
avec les racines du ceiba et de l’arbre à noix

 Je reviendrai sous la forme d’une bête furieuse
Esprit de la forêt, rage sauvage
sagesse ancestrale, naturelle
avec les racines du chêne tropical

Ecofminisme-672x200

Version en espagnol :

Furia Ancestral

Abren la puerta de mi casa con una patada
entran 7 hombres y soy asesinada, amenazada
desde hace años
las autoridades no responden por los daños
Di mi vida mucho antes de que me mataran
me atacaran por la espalda,
por defender la vida de sus mentes obstruidas
por las ansias de poder
que nos las cobran con sangre
se burlan de nuestra raíces, nuestros pueblos arden
no les basta con sacar la esencia a la madre tierra
las ambientalistas, obligadas a la guerra
Debemos comunión a mamá naturalezaaaaaaa
Tu dinero, tu represa no devuelven mi riquezaaa
Me mataron a mi, pero no a mi lucha
Lucha popular con piedras y capucha
Contra grandes imperios…
Lucha desigual de tus armas contra mi criterioo
Venceremos SI, me lo dijo el río
Resistimos SI, organizando la rabia colectiva
Mi conocimiento ancestral, semilla nativa
contra tu irrespeto a nuestra madre y su autonomía

Defensores de los ríos, de los bosques, de los árboles…
protectores de animales, de los mares…
Agricultores, guardianes de semillas,
campesinos, activistas…

pueblo indígenas y ambientalistas…
se convierten en perseguidas y son asesinadas
ideales, según ellos con la muerte aniquiladas

Regresaré en forma de fiera furiosa
Espíritu del bosque, salvaje rabiosa
sa sa sa sabia ancestral, natural
con raíces en la ceiba y nogal

 Regresaré en forma de fiera furiosa
Espíritu del bosque, salvaje rabiosa
sabia ancestral, natural
con raíces en el roble tropical

Manipulación, los medios masivos
encubren a los asesinos,
autodestrucción basada en depredación
acción capitalista, racista y patriarcal,
progreso, cual? vamos en retroceso
lo legal no es lo mismo que lo justo
alto al acto de creer,  no tener impacto
alto al acto de vender, la fachada verde
la doble moral, gritando presente
yo mude de piel, como la serpiente
reencarné, en gente consciente
aunque nos arrebaten, el bien común
Bienes que ya no son tan comunes
Comunidades despojadas de sus bienes
quienes? gobiernos y empresarios
sicarios que no aparentan el gatillo
pero el dinero sale de sus bolsillos
aullo llamando a las lobas, todas
juntas atacando el mismo asunto, punto,
No te quedes quieta
que la acción los aniquila

solo de percución

Madereros, mineros, petroleros…
monocultivos desmedidos, militares, mataderos…
mega proyectos turísticos, policías, gobiernos corruptos…
represas hidroeléctricas, sicarios y transgénicos…
mamá naturaleza esta cercada, envenenada y explotada
nuestra América Latina llora desangrada

Regresaré en forma de fiera furiosa
Espíritu del bosque, salvaje rabiosa
sa sa sa sabia ancestral, natural
con raíces de ceiba y nogal

Regresaré en forma de fiera furiosa
Espíritu del bosque, salvaje rabiosa
sabia ancestral, natural
con raíces de roble tropical

Nativa

Nativa, auteure du texte Furia Ancestral

Kathia_1 -final

Katia Pharand-Dinardo, traductrice libre

 

 

Un commentaire sur “Fureur ancestrale

  1. Véronique Morel
    11 février 2019

    Il est dense, ce texte, troublant, déstabilisant!
    Ouvrir mon cœur aux souffrances de mes sœurs costaricaines… je me sens impuissante!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 février 2019 par dans Enjeux, Mobilisations créatives, Tissons des liens.
%d blogueurs aiment cette page :