Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Mon passage à La grande marche de villes en villages pour le droit au logement en septembre 2018

J’ai eu l’occasion de marcher plus de 60 kilomètres en 3 jours avec les marcheuses et marcheurs du FRAPRU (Front d’action populaire en réaménagement urbain). Quelle expérience!

photo fauteuil

Cette grande marche De villes en villages pour le droit au logement est partie d’Ottawa le 2 septembre et s’est terminée à Québec le 28 septembre 2018. Plus de 550 kilomètres parcourus pour réclamer la construction de nouveaux logements sociaux et un logement décent pour tous et toutes.

Après des années de lutte, les logements sociaux se construisent encore au compte-goutte et il n’y a pas eu de nouveaux HLM (Habitation à loyer modique) construits depuis 1994. Voilà pourquoi des milliers de personnes ont marché, cuisiné pour les marcheurs et marcheuses, organisé l’hébergement, mobilisé, tracté … et j’en passe. Au-delà de la marche, de nombreuses personnes ont travaillé follement pour permettre à ce grand projet de prendre forme. Bravo tout le monde!

De mon côté, ce qui m’a sauté aux yeux dès ma première journée de marche, ce n’était pas les kilomètres à parcourir, mais bien le défi humain que tout cela représente. Marcher longtemps, ça veut dire : se faire des ampoules aux pieds; passer toutes ses journées dehors beau temps, mauvais temps ou encore, dormir dans des gymnases ou des sous-sols d’églises avec des gens qui ronflent alors même qu’on est épuisé. Ce n’est pas évident! Malgré tout, dès le lendemain nous repartions en scandant des slogans et en chantant. Cette détermination est ce qui m’a le plus impressionné.

Lors de l’arrivée à Québec le 28 septembre, je suis allée accueillir les marcheuses et marcheurs. C’était un moment très émouvant. Le défi venait d’être relevé. Les larmes de joie coulaient et l’on ne pouvait que s’émouvoir. Devant l’Assemblée nationale, les marcheurs et marcheuses ont tenu à lire une déclaration commune.  Voir la vidéo

Quelques jours après la marche, un nouveau gouvernement caquiste a été élu. Durant la campagne électorale, l’équipe de la CAQ n’a absolument pas parlé des questions touchant le logement. Il faudra donc rester à l’affût et continuer de se mobiliser pour le développement de nouveaux logements sociaux.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le Comité BAILS: Facebook ou (514) 522-1817

photo moi

Marilène Berthiaume

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 novembre 2018 par dans Mobilisations créatives.
%d blogueurs aiment cette page :