Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Briser l’isolement des femmes ayant une déficience auditive

Concentré sur sa mission,  qui est,  entre autres,  de briser l’isolement,  le centre de femmes, La Marie Debout, est  bien enraciné dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. L’inclusion est une de ses  valeurs impératives. La réalité des femmes qui se présentent au centre varie, de même que leurs  intérêts.

!cid_image001_jpg@01D467B0Répondant à une demande, la programmation de l’automne 2018  annonçait un  Café-Brioches sur les particularités vécues par les femmes ayant une déficience auditive.

Image surdité

Mesdames Rachel Dion, audiologiste et Madeleine Bellemarre, orthophoniste à l’Institut Raymond-Dewar ont été accueillies par une quinzaine de femmes avides d’en connaître davantage.  Les participantes avaient beaucoup de questions et de témoignages à partager. Cet atelier répondait à un véritable besoin : élaborer sur le vécu des femmes en perte d’audition et comprendre ce handicap de la part des femmes n’ayant pas de problème d’ouïe.

Des stratégies de communication existent pour inclure les femmes qui entendent moins bien :   stratégies de communication

Les appareils auditifs ne règlent pas tout : ce sont des aides auditives qui ne remplacent pas des oreilles performantes.  Merci aux deux intervenantes de l’Institut Raymond-Dewar pour avoir enrichi nos connaissances sur une réalité qui peut conduire à l’isolement et au repli sur soi.

L’intersectionnalité fait partie intégrante des pratiques à La Marie Debout. Les femmes vivent diverses formes d’oppression et de discrimination : racisme, sexisme, homophobie,  capacitisme et c’est au croisement de ces éléments que se situe l’analyse intersectionnelle  et la notion  de  privilèges.

Nous trouvons notre richesse au carrefour de ces différentes  dynamiques et c’est en nous adaptant que nous nous découvrons mutuellement.

#donnetoidelair

Lise Dugas

Die-in et ouv. congrès de l'R - 14-06-2016-LD

 

3 commentaires sur “Briser l’isolement des femmes ayant une déficience auditive

  1. Véronique Morel
    21 novembre 2018

    J’ai développé ma sensibilité aux besoins des femmes ayant une déficience auditive à LMD.
    Merci Lise Dugas – grâce à ta patience, à ta détermination à toujours nous inculquer les comportements à adopter pour que tu nous comprennes, je me sens privilégiée de côtoyer une mentor aussi extraordinaire!

    J'aime

  2. Jocelyne Cantara Desjardins
    21 novembre 2018

    Bravo Lise! On reconnaît bien tes talents d’écriture!

    J'aime

  3. Nicole
    22 novembre 2018

    Excellent résumé
    Lise!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 novembre 2018 par dans Témoignages, Tissons des liens.
%d blogueurs aiment cette page :