Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Atelier échange de savoirs du 23 avril 2018 à La Marie Debout – animé par Véronique Morel

À La Marie Debout, nous avons la chance d’avoir parmi nous une membre auteure.

CourtepointeLivre - 23-04-2018LMDÀ l’automne 2017, le jour de son anniversaire, Véronique Morel a fait un lancement de livre : Courtepointe de Vitraux. Nous y étions en grand nombre. Elle a aussi participé au Salon du livre de Montréal.

J’ai lu son livre avec beaucoup d’émotions, surtout pour un des personnages.

Dans un atelier échange de savoirs, Véronique a partagé son expérience comme auteure. Au début de la rencontre par un tour de table nous lui avons posé chacune une question. Lise Gratton s’est chargée de noter le nom des personnes qui voulaient en savoir plus à la fin.

Véro explique - 23-04-2018LMDVéronique était bien préparée; à l’aide d’un PowerPoint, son exposé à l’écran était limpide. Nous étions quinze femmes et il y avait même une amie venue de loin pour cette rencontre. Pendant la présentation, chacune de nous était suspendue à ses lèvres afin de bien comprendre toutes les explications.

Nous étions curieuses de connaître les étapes et obstacles pour en arriver à une publication. Comment choisir le titre? Pourquoi Catherine de Saint-Augustin hospitalière en Nouvelle-France? Et plusieurs autres questions.

Elle nous a expliqué la différence entre le roman et les nouvelles. Elle préfère les nouvelles.

Elle nous a dit que l’idée lui est venue en parcourant un livre offert par son amoureux, Les chroniques de la capitale – Québec 1608-2008 de Jean-Marie Lebel.

Alors son héroïne Marie-Catherine de Longpré, sœur de Saint-Augustin, s’est comme imposée et Véronique a voulu lui donner vie. Pour bien s’en imprégner, elle a même passé quatre jours dans une cellule au Monastère des Augustines à Québec.

À travers ses recherches, Véronique a trouvé une de ses aïeules, ce qui l’a comblée de joie. Elle lui a adressé un touchant message d’amour pour son courage.

Il faut bien sûr que le tout soit parfait; Véro maîtrise très bien l’orthographe.

Une fois l’écriture terminée, elle a fait lire son manuscrit à sa mère qui a trouvé une faute, c’est vraiment drôle! Alors elle n’a rien laissé au hasard et a dû avoir recours à une réviseure qui a fait juste quelques corrections de mise en page.

Femmes présentes - 23-04-2018LMD

À la fin, nous étions toutes ravies de notre après-midi. C’était la première journée chaude et ensoleillée du printemps mais personne ne voulait manquer cette rencontre.
Bravo Véronique xxx 

FrancineQ-LMD au Rond-Point - 08 mars 2018 012 - blogue-final

Francine Quesnel

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 mai 2018 par dans Témoignages.
%d blogueurs aiment cette page :