Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Mon témoignage suite au manque de médecins dans Hochelaga-Maisonneuve

J’ai eu un appel de mon amie Francine Quesnel, qui avait eu vent que l’on cherchait quelqu’un pour témoigner devant la caméra et qui n’avait pas de médecin de famille. Je devais alors contacter monsieur Étienne Potvin, l’attaché politique de Carole Poirier, notre députée. Je lui ai téléphoné, on a jasé et le rendez-vous a été fixé au restaurant Café Des Alizés, sur la rue Ontario, le dimanche 17 décembre 2017 à 11h avec le journaliste de TVA, monsieur Harold Gagné.

Le matin je me suis rendue au restaurant vers 10h, j’ai eu la chance de voir toute l’équipe de Carole Poirier en attendant l’entrevue ainsi que mes amies Francine Quesnel et Véronique Morel qui étaient venues m’encourager. Je me sentais en confiance et fébrile à expliquer mon cas.

Le journaliste Harold Gagné m’a posé quelques questions sur mon âge et sur l’état de ma santé. Et l’entrevue a débuté. J’ai mentionné que j’avais 70 ans, que j’habitais le quartier depuis 30 ans, que je faisais de l’arythmie, de l’apnée du sommeil et que je me cherchais un médecin de famille depuis trois ans et ce, malgré beaucoup de tentatives infructueuses. Lorsque l’on tente d’avoir un médecin, on a toujours un répondeur qui prend en note nos noms et numéros d’assurance-maladie mais toujours sans résultat. Je me demande pourquoi tant de démarches répétitives si cela ne donne aucun résultat.

Je dois vous mentionner que mon entrevue a duré entre 5 à 7 minutes et lorsque le montage de celle-ci est passée à la télévision, seulement 30 secondes ont été retenues. Le tout a été super vite; quand la machine se met en marche, on roule! J’ai été honnête en répondant aux questions. C’était assez irréel mais j’ai aimé l’expérience car je me suis sentie appuyée par toute l’équipe de Carole Poirier et mes amies Francine et Véronique. Lorsque j’ai fait l’entrevue, je n’ai pas eu le temps de réaliser que ça allait si vite.

Comme quoi les paroles ont plus d’effet que l’on peut penser, j’ai eu de très bons commentaires de ma cousine et de mes amies de La Marie Debout, suite à mon passage à la télévision. J’espère avoir fait avancer la cause pour que les médecins considèrent les résidents du quartier Hochelaga-Maisonneuve comme une priorité dans leurs choix futurs pour pratiquer leur profession ici. Avoir un médecin de famille est un droit fondamental et ce, sans égard à notre situation géographique, notre race et notre état de santé.

lbelanger62

Louise Bélanger

Nous allons continuer, avec Carole Poirier et ses alliéEs, à faire des représentations auprès du Dr Gaétan Barrette pour que les choses changent! Nous manifesterons jusqu’à ce que nous obtenions des soins de santé adéquats, peu importe où l’on réside et à chance égale.

 

3 commentaires sur “Mon témoignage suite au manque de médecins dans Hochelaga-Maisonneuve

  1. femmesrhizome
    12 février 2018

    Bravo Louise, tu es une femme vraiment engagée et mobilisée pour cette cause.

    J'aime

  2. Pingback: Médecin de famille | Femmes réseautées et engagées - La Marie Debout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 février 2018 par dans Témoignages.
%d blogueurs aiment cette page :