Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Sécurité des femmes la nuit

Le 8 mars 2017, à la Place Simon-Valois dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal, les femmes de La Marie Debout réclament plus de sécurité dans l’espace public, dans le logement, pour les personnes handicapées et marginalisées, de jour comme de nuit.

Maude, Camille et Camille de l’UQAM prendront la parole pour aborder la question des femmes la nuit, un texte écrit par Maude.

LMD-Sécurité-8mars2017-3-MaudeMaudeCamille

Quand nos frères, notre père, nos amoureux,
tous ceux pour qui on partage amour et confidences
nous imposent les pires souffrances
sous l’égide de la violence, on perd confiance
en nous, en eux, en la possibilité d’un monde heureux

Nous sommes fortes… dans la peur
la méfiance nous protège des violences

Ne rentre pas trop tard
Ne marche pas seule le soir
Garde ton téléphone sur toi
Ne parle pas aux inconnus
Évite aussi tel coin de rue
Ne prends surtout pas Ste-Catherine la nuit
Hochelaga se transforme en labyrinthe
en film d’horreur. Tu devrais avoir peur.
Le danger est partout, mais demeure tabou

Une fois le soleil couché, affamées, les bêtes de nuit sortent des poubelles
Évite surtout les ruelles, leur appétit est inouï
d’un coup que la bête t’engloutit dans la profondeur de la noirceur
d’un coup que la bête retentit dans la terreur du 23 heures**

Un homme me suit, ça doit être lui, la bête de nuit
Mes pas suivent le rythme des battements de mon cœur qui s’accélèrent,
de mes poumons qui ardemment cherchent l’air
J’ai peine à respirer, ça doit être mon tour

Comme la femme agressée la semaine passée,
laissée entre les griffes de la bête
malgré les cris qui ont retenti dans tout le quartier
malgré ses poumons qui se sont vidés à force de hurler,
Mais non, personne n’a osé s’interposer
L’inaction de la population qui se déculpabilise dans les préjugés
« Ça doit être une prostituée, elle doit l’avoir cherché »
Non, toutes les femmes ont droit à la dignité

Ensemble, la puissance augmente.
Vivre ensemble, c’est une responsabilité partagée
Soyons cette lueur d’espoir, qui illumine le soir
Soyons cette lumière qui éclaire le chemin de la guérison

Forte sans peur. Forte sans peur. Nous serons fortes sans peur.

« OSER S’ENTRAIDER POUR UNE PLUS GRANDE SOLIDARITÉ. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 juillet 2017 par dans Enjeux.
%d blogueurs aiment cette page :