Femmes réseautées et engagées – La Marie Debout

Tissons des liens

Le 6 décembre 2016, la journée qui changea ma vie.

20170319_PascaleTherienJe me souviens de cette journée comme si c’était hier. Par un beau mardi ensoleillé où je m’étais réveillée de bonne humeur, je me sentais dans un état de fébrilité extrême car j’allais rejoindre mes amies de femmes. Nous allions à Québec. 8h30 : départ de Montréal à la station de métro Berri/UQAM. Nous sommes de bonne humeur, nous chantons, parlons et rions.

Tout avait bien commencé. On avait déposé les pétitions contre les violences faites aux femmes dans le logement, fait un geste symbolique et scandé des slogans devant l’Assemblée Nationale. Quatre personnes étaient venues de Rimouski pour nous encourager. Madame Manon Massé de Québec Solidaire était la marraine de l’événement.

Pour couronner le tout, nous nous sommes dirigées vers une salle où nous attendaient beignes et café ainsi qu’un musée éphémère. Quand, en un temps record je me suis retrouvée les quatre pattes en l’air. Pas capable de bouger ma jambe droite, entourée de toute la gang. J’étais hors de moi. Je dois vous dire que j’en ai perdu un méchant bout aussi. Résultat : fracture déplacée de la hanche droite. 8 décembre jour de l’opération. Que de questions. Je suis seule à Québec! Vais-je remarcher? Vais-je pouvoir revenir chez moi dans mon logement dont je viens tout juste d’emménager? Pourtant toutes mes amies me disent que j’ai toute une résilience, un courage et une détermination. Comment vais-je réussir à m’en sortir?

Aujourd’hui 7 mars 2017 à 10h22, j’entre dans mon logement. Assise dans ma chaise berçante, heureuse de réintégrer mon chez moi, après des semaines remplies de grands moments de peine et de larmes de joie à faire des exercices de renforcement et de la physiothérapie. Mais je suis surtout heureuse de pouvoir remarcher et de retrouver ma gang. Pour remercier ma gang, on s’est rejointes devant un bon déjeuner au resto en bas de chez moi. Quel bonheur ce fût pour nous de se retrouver ainsi.

                                                                             Pascale Thérien, alias TAZZIA

2 commentaires sur “Le 6 décembre 2016, la journée qui changea ma vie.

  1. Louise Belanger
    19 avril 2017

    Bravo pour le récit de cette journée du décembre 2016 qui a changé ta vie. J’aime ta résilience et ta joie de vivre que tu nous partages et qui nous donne à réfléchir et à profiter du moment présent et surtout de s’entourer de gens qui partagent les mêmes valeur que nous.

    Aimé par 1 personne

  2. Lise Gratton
    19 avril 2017

    Pascale! Une femme sans pareille. Une femme forte et fragile. Une femme forte parce que fragile.
    Persévérante, bienveillante envers elle-même. Elle fait ce que doit pour aller de l’avant. Inspirante. Une femme solidaire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 avril 2017 par dans Témoignages.
%d blogueurs aiment cette page :